Rechercher

#42 LETTRE A MON EX PLAN COEUR (Oops...plan cul)


Lettre que tu ne liras jamais,


(Je t écris ce soir mais je ne devrais pas...d’ailleurs je t’écris mais je ne t’enverrai pas ce message...mais j’ai tellement envie..non..besoin! J ai tellement besoin de te dire ce que j’ai sur le cœur...)


Te dire que je ne voulais plus te voir à été une des décisions les plus difficiles que j’ai prise cette année..


On ne se connaissait pas depuis très longtemps c’est vrai...mais je me suis attachée..très vite!

Beaucoup trop vite!

Trop vite pour toi... tu ne pouvais pas suivre...tu ne voulais pas suivre !

Et tu me répétais que tu ne voulais pas te mettre en couple et je continuais de l’ignorer !

Parce que j’étais bête...bête de penser que tu finirais peut être par m’aimer un peu...juste assez pour m’embrasser en public...

Je ne demandais pas grand chose...mais même ça tu ne pouvais pas me le donner..

Et on me répétait que je méritais mieux...que je méritais quelqu’un qui m’assume...


Et finalement cette semaine ça n’allait pas...j’ai voulu me faire encore plus de mal alors je t'ai dit qu'il valait mieux arrêter là!

(même si c’est sûrement une bonne chose d’avoir pris le courage de te dire ça !)


Mais putain tu me manques ! Tu me manques tellement !

Et je parle de toi tout le temps!

Et je saoule les gens !

Et je me déteste de t’aimer autant !

Et je te déteste encore plus de ne pas ressentir la même chose...ou du moins un tiers de ce que je ressens...


Et ce soir je suis seule dans mon lit...et j’ai beaucoup pleuré...je pleure depuis mercredi...depuis que tu m’as envoyé ce message pour me faire comprendre qu’il n’y aurait jamais rien de plus et que je devais abandonner tout espoir...


Et je me rend compte que j’ai merdé! J’ai merdé parce que je t’ai demandé trop et trop vite... (parce que j’ai voulu que tu m’embrasse dans la rue...et tu n’as pas apprécier...parce que je t’ai demandé de me dire si dans un futur même lointain il y aurait la possibilité que l’on soit un peu plus que ce qu’on avait là… et tu m’as dit que tu ne savais pas...)


Et moi je suis seule...depuis 30 ans... et on me quitte toujours pour une autre, pour une ex...pour une fille mieux !

Et j’ai eu peur que ça arrive...j ai eu peur lorsque tu m’as dit que je n’étais pas ton style de fille, que tu aimais encore ton ex...

j’ai paniqué !


Mais voilà…j’ai voulu aller vite, beaucoup trop vite car je n’avais qu’une peur c’était de perdre ces moments qu’on partageait toi et moi ! C’est drôle hein..parce qu’à vouloir aller trop vite c’est exactement comme ça que je t’ai perdu…

Mais j’ai pris peur..j’ai pris peur le jour ou ton pote m’a dit que tu voyais d’autres filles… et j’ai eu si peur que tu tombes amoureux..que tu me quittes comme ils le font tous..toujours…

Je ne suis jamais celle qui est choisi…je suis de celles que l’on cache, que l’on utilise, que l’on jette… Et toi… et toi j’ai eu peur que tu sois de ceux qui le fasse…alors j’ai voulu accélérer les choses, car j’avais besoin d’être rassurée...j’avais besoin de savoir que tu ne me ferais pas souffrir… et c’est drôle…parce que c’est moi seule qui me fait souffrir.. parce que je n’ai pas réussi à être légère..à attendre..parce que je veux toujours tout et tout de suite!


Et encore aujourd’hui j’ai envie de te dire tout ça, là maintenant…m’empresser de t’envoyer un message pour te dire « regarde..je suis désolé…reprenons les choses là où nous les avons laissés » parce que j’ai peur…peur qu’en l’espace de trois jours tu rencontres quelqu’un, que tu tombes amoureux et que dans 2 mois tu ne te souviennes même plus de mon prénom…Parce que je crois au coup de foudre..je crois à toutes ces conneries racontées dans les films!!!

On parle d’un problème de société récent lorsque l’on dit que les jeunes aujourd’hui font leur éducation sexuelle grâce à des sites porno..ce qui est donc loin de la réalité! Mais moi j’ai jamais été amoureuse, j’ai jamais été en couple…j’ai AUCUNE idée de comment c’est censé se passer…mon éducation amoureuse je l’ai faite en regardant des comédies romantiques…Alors forcément je me suis imaginer des choses…l’espoir qu’un jour dans la rue…pour me rassurer tu m’embrasse comme pour me dire « je n’ai pas honte de toi ».

Mais ça n’arrivera pas!

J’ai juste voulu être rassurée mais ça t a énervé encore plus...parce que pour toi je n’étais qu’une fille avec qui tu couches...

Mais moi...je suis amoureuse de l’amour...amoureuse à l’idée d’être un jour aimée!

Parce que j’ai trente ans...et qu’on ne m’a jamais aimée!

Trente ans...seule...complètement seule.

Et ce soir je suis dans mon lit...alors que le dimanche soir j’étais habituellement dans le tiens...


Tu me Manques...


et je suis désolé...


...parce que même si je voulais plus...j'aurais aimé garder ce qu'on avait !

© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon