Rechercher

#4 TU PRENDS TROP DE PLACE


Ce matin je suis fatiguée, épuisée même, mais l’envie d’écrire est bien trop forte pour que je l’ignore. Le problème lorsque j’écris en étant fatiguée, c’est que je pars souvent dans des délires mélodramatiques…alors le sujet du jour risque d’être…comment dire…pas joyeux joyeux…


« j’ai grandi au milieu des Tumblr et blog pro ANA / MIA … »


Ma récente opération ( promis je vous en parle très bientôt dans un article ) a remis en cause toute ma façon de penser. En particulier la vision que j’avais de moi.

Depuis peu, je m’accepte, j’aime mes grosses fesses ( non, je ne les aime pas, mais je ne les déteste plus! ), j’arrive à me mettre en maillot de bain sur la plage, et pire ( ou mieux..) à poster des photos de moi sur le net en sous-vêtements!


Bref, j’ai fait la paix avec moi même… Mais je pense devoir encore beaucoup d’excuses à l’adolescente que j’étais !


Un travail sur moi même a récemment mis en avant le fait que j’ai eu l’impression de grandir en entendant uniquement que j’étais grosse. De toutes les paroles que j’ai pu entendre, il semblerait que mon cerveau ait choisi de garder que le négatif « fais un régime » , « rentre le ventre », « fais attention à ce que tu manges », « tu manges encore? » , « tu as grossi! » , « tu pèses combien? » … Et mon cerveau n’a rien trouvé de mieux que de traduire ces paroles par :

« TU PRENDS TROP DE PLACE »


Alors, j’ai rapidement fait le calcul, je devais simplement prendre moins de place.

Et naïvement, j’ai trouvé du réconfort auprès d’une communauté qui à l’époque prenait elle BEAUCOUP TROP de place sur le net; les blogs et Tumblr Pro Ana / Pro Mia.

Si ces termes ne vous disent rien, c’est que vous avez la chance de ne pas avoir fait les mêmes erreurs que moi.

(Pro Ana signifiant Pro Anorexique et Pro Mia, Pro Boulimique.)*


Malheureuse, seule, j’ ai cru pouvoir trouver du soutiens auprès de personnes qui comme moi avaient ce sentiment d’être de trop, de prendre trop de place…

Si je n’ai jamais été maigre (la nature est ainsi faite) j’ai essayer de suivre à la lettre les 10 commandements… et peut-être qu’un jour je trouverai le courage de vous en parler plus profondément… Mais aujourd’hui, si j'écris c'est pour dire à celle que j’étais et peut-être aussi aux jeunes filles qui me lisent :


« Tu ne prendras JAMAIS trop de place, au contraire, prend toute la place dont tu as besoin, exprime toi, aime toi et ne laisse personne te dire quoi faire de ton corps. »



Et à moi même je rajouterai :


« Pardon, j’espère que tu ne m’en veux pas »


.

*Attention, je ne critique ni ne dénigre, les personnes atteinte de cette maladie…NON!

Mais je dis juste que ces personnes qui avaient/ont ce grand besoin de parler (comme moi aujourd’hui) ne l’ont malheureusement pas fait de la meilleure des façons.

© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon