Rechercher

#38 JE NE SUIS PAS LA SEULE MAIS JE SUIS SEULE


Et tous les soirs je ressens le même vide, le même mal être... cette sensation d’être seule et que ça ne changera pas..jamais.

( Et c’est pour ça que j’aime tant travailler de nuit! Parce que lorsque je suis au travail je n’ai pas le temps d’y penser...et quand je rentre le matin je suis trop fatiguée pour avoir des idées noires... alors je sombre et je m’endors ! )

Mais le week-end...lorsque d’un coup je dois m’habituer à un nouveau rythme, à aller me coucher le soir...je me retrouve la..seule...dans mon grand lit...dans le noir...et ce vide dans la poitrine...ce vide tellement énorme qu’il en devient palpable...qu’il fait mal.

Et j’ai beau fermer les yeux, et travailler sur ma respiration...il n’y a que cette chose dans ma tête , en boucle, non stop : je suis seule.


Et je trouve ça injuste... si injuste d’être seule...au point même des fois d’appeler ça ( en rigolant avec mes soeurs ) une malédiction...


Et j’ai beau me rassurer, me dire que c’est un mal pour un bien...parce que c’est cette solitude qui m’a menée à commencer ce blog...c’est ce mal être qui m’a poussé il y a un an à mettre des mots sur ce que je ressentais... parce qu’un psy ça coûte cher et que je n’ai pas les moyens...

Donc dans un sens... je suis contente parce que c’est mon célibat qui alimente ce blog, qui m’a fait vous connaître.... c’est ce célibat qui est une source d’inspiration quotidienne pour les posts Instagram.... C'est mes rencontres Tinder foireuses qui font que vous vous retrouvez dans certains de mes posts...


Mais je sais également que j'échangerai tout ça contre des bras autour de ma taille, contre un sms pour me souhaiter bonne nuit, pour des lèvres dans mon cou...


Mais je suis seule. Putain. Tellement seule.


Alors comme on me dit de ne pas m’apitoyer sur mon sort... j’essaie... peut être même un peu trop... j’essaie de rencontrer des gens, je passe du temps sur tinder, je donne mon numéro à des clients de mon bar... mais je finis seule. À chaque fois.


Alors à côté de ça... il y a ceux qui me disent que ça tombe du ciel...quand on ne s’y attend pas... ( foutaise ) ...ou peut être que c’est vrai... peut être qu’on ne s’y attend jamais... mais pour moi ça n’arrive pas...


Alors on me répète d’être patiente... mais ce n’est pas un trait de caractère qui m’est propre...je suis impatiente !


Je veux tout et je veux tout maintenant !


Je suis impatiente de vivre la rencontre, de vivre le grand amour ( ou même un petit tout pourri ! honnêtement... je ne suis pas difficile ! ), je suis impatiente d’entendre pour la première fois de ma vie quelqu’un me dire je t’aime. Je suis impatiente d’avoir ma première engueulade de couple, impatiente de vivre une routine, impatiente de pleurer, de rire, de sourire, de jouir, d’aimer... je suis impatiente mais c'est comme si tout était sur pause.


Alors je suis frustrée, et je rôde sur Tinder... prétendant y passer du temps pour alimenter mes stories Instagram...mais soyons honnête...je veux seulement qu’on m’aime. Point.



© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon