Rechercher

#27 ADIEU TINDER (et à bientôt)


On est Lundi soir, il est 21h30…

Et ce soir comme souvent le soir je suis de nouveau malheureuse...comme ça, pour rien... ça arrive sans prévenir, avec la fatigue...

Et je crois que c’est pour ça que j aime autant travailler de nuit...car comme ça je ne peux pas me rendre compte que je suis déprimée...car la nuit je suis trop occupée à travailler !

Mais ce soir je ne travaille pas...je suis épuisée et je me sens seule. Tellement seule.

Allongée sur le lit d’enfant de mon neveu de 3 ans que je squatte depuis septembre dans le dressing de mon père je pense à ma vie...et à cette envie...ou plutôt à ce besoin que j’ai d’être aimée un jour. Je suis impatiente. Et c’est bien ça le problème...je ne veux plus attendre, je ne veux plus passer une minute de plus en étant seule et malheureuse comme je le suis depuis 29 ans !

Je ne rêve pas d’un compte de fée...je rêve simplement qu’un jour on me dise je t’aime, qu’on me tienne la main... et à trop vouloir me retrouver dans les bras de quelqu’un j’ai tendance à tout donner...et malheureusement...aux mauvaises personnes !

Et à chaque fois on me prend une partie de qui je suis. Une partie que je remplace par toujours plus de doutes, de méfiances et de jalousie... ce qui, soyons honnête, complique énormément la tâche de trouver quelqu’un par la suite...

Alors j’ai essayé Tinder, je me suis bien marrée à vous partager les messages que je recevais sur l’application…car..bon..c’est quand même drôle les techniques de dragues et phrases d’approches des gens…


Mais voilà…J’ai supprimé Tinder

On est mercredi matin, il est 10h25 et je viens de supprimer mon Tinder…

(J’ai supprimé l’application…j’ai pas vraiment désactivé mon compte…on est pas à l’abris d’une rechute!)

Donc je viens de supprimer cette application de rencontre qui d’ailleurs ne m’a pas permis de rencontrer beaucoup de gens…et en tout cas qui ne m’a pas offert ce que j’attendais d’elle.

Et c’est quand même étrange de supprimer une application de rencontre alors que je ne me suis jamais sentie aussi seule qu’en ce moment…mais je ne suis pas sure que Tinder apporte beaucoup d’ondes positives dans ma vie… Si encore elle me permettait de m’envoyer en l’air…mais même là, cette application ne m’apporte rien ou pas grand chose ! ( désolé maman je sais que tu lis ce blog..mais j’ai bientôt 30 ans…tu dois t’en douter non?! )

Donc j’ai supprimé Tinder…


On est Lundi matin, il est 6h00 du matin, j’ai encore très mal dormi, comme toutes les nuits du dimanche au lundi (mon corps est totalement déréglé le week-end depuis que je travaille de nuit..)

J’ai passé la nuit à rêver de choses pas très catholiques…et je me réveille seule dans mon petit lit d’enfant…Autant vous dire que le retour à la réalité est violent!

Et donc j’ai eu envie de vous écrire…et c’est là que je suis retombée sur ces début d’articles que je n’ai jamais finis…si le premier passage a été écrit il y’a plus d'un mois rien n’a vraiment beaucoup changé depuis… je me sens toujours aussi seule et je continue de me faire du mal en regardant des photos de couple heureux sur Pinterest.

Ressentir une véritable douleur, un mélange d’envie et de tristesse…et me dire putain c’est exactement ça dont j’ai envie !


Et si je peux sembler pathétique je m’en moque…pourquoi? Parce que je sais que je ne suis pas la seule…et je suis persuadée qu’à une époque où les sites de rencontres n’ont jamais été aussi nombreux, les gens ne se sont jamais sentis aussi seuls… (sinon il n’y aurait pas autant de monde sur Tinder…CQFD).

On nous offre du choix…c’est ça le problème…il y’a trop de choix… donnez à un enfant un paquet de bonbons…je suis persuadée qu’il voudra tous les goûter…c’est humain!

Et avec ces applications de rencontre c’est la même chose… on a du choix… beaucoup… alors on veut tester toutes nos options… et on se dit que l’on peut toujours trouver mieux non? Et si le prochain était l’homme de ma vie? et si en fait c’était lui? ou lui? ça rend dingue… et narcissique à souhait! A chaque match on se dit « je suis baisable (du moins en photo) »… Triste constat.


Alors maintenant que j’ai supprimé mon Tinder…comment rencontrer des gens?

On me dit souvent « sors! Va prendre un verre ! » …

Oui mais chéri… sortir seule… qu’elle tristesse!


Alors au final, la routine s’installe…Boulot, dodo, et musculation ( et même là impossible de rencontrer des gens quand tu va faire ta séance à 4h00 du mat' à la débauche… et puis bon…quand tu transpire de la moustache tu n’as pas forcément envie non plus de rencontrer l’homme de ta vie…)


Alors je ne perd pas espoir qu’un jour la routine sera brisée par une rencontre, dans le bus, dans un supermarché, peut être même au travail qui sait ( je suis barmaid…alors c’est quand même plus facile que si j’étais contrôleur aérien) … mais en attendant … le temps est long et je redoute les soirs d’hiver seule dans mon lit ou mon cerveau se perd dans des idées noires…

170 vues1 commentaire

© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon