# 20 ON FAIT LE BILAN (comme les Nèg' marrons )


C’est depuis la réserve de la boutique où je travaille que je vous écrit aujourd’hui...

Je suis arrivée en avance car je mourais d’envie d’un café frappé avant de commencer ma journée...mais j’ai aussi craqué pour un cookie…oops

Maintenant que le décor est placé...je peux me lancer !


Dans deux semaines je quitterais Montpellier non pas sans nostalgie et je me poserais sur bordeaux au moins le temps de trouver quoi faire de ma vie...


Il est donc venu le temps de faire un petit bilan...


Je suis arrivée sur Montpellier des rêves pleins la tête, très naïve et avec un boulot en poche...

J’allais travailler dans la fashion technology et rien que le nom me vendait du rêve!

J’ai posé mes valises et mon fessier le 15 février, un mois et demi après l’opération qui a changé ma vie...c’était donc un nouveau départ, dans une nouvelle ville…bref c’était parfait!


Les premiers jours j’en ai profité pour découvrir la ville, arpenter les ruelles, me perdre à chaque fois et finalement toujours finir devant la Panacée (toutes les routes ne mènent plus à Rome mais bien devant cette galerie d’art de Montpellier !).


La météo n’était pas au beau fixe mais mon moral, lui l’était…


Et puis la vieille de mon premier jour de travail, j’ai rencontré mon employeur, qui m’annonce qu’on ne commencera finalement que dans un mois…

BON…et bien…premier coup dur.

J’encaisse, garde le sourire, et profite de ce mois de repos supplémentaire pour prendre le temps, et pour repartir à Athènes…

Inutile que je vous raconte à quel point mon séjour en Grèce fut génial…retourner dans mon pays de coeur, revoir les personnes que j’appel « la famille », me faire tatouer, les cafés, le soleil, la nourriture…

Bref, c’est donc reboostée que je suis rentrée à Montpellier, prête pour démarrer mon nouveau post de Fashion and social media expert dans la startup qui m’a fait déménager dans le sud…


L’expérience n’aura durée qu’un mois et demi…


Mon employeur n’étant finalement pas prêt à se lancer dans l’aventure a décidé de ne pas continuer…

Du jour au lendemain je me suis retrouvée sans emplois …Un véritable coup dur !

Moi qui avait tout quitté pour ce travail, me voilà seule dans une ville dans laquelle je continue de me perdre, sans argent, sans famille, sans rien si ce n’est mes colocs et des ‘dates’ tinder chaotiques…


Le jour même où j’ai perdu mon emplois j’ai rencontré quelqu’un qui m’a fait oublié la réalité pour quelque temps…

J’étais sans travail, sans avenir certain mais j’étais bien…

Ça a duré un petit mois avant qu’il ne me dise qu’il vaudrait mieux qu’on reste amis…( ce qui m’avait inspiré l’article # 8 L’ETERNELLE BONNE COPINE )

Troisième coup dur…la réalité me revenait en pleine face et avec une violence folle…J’étais toujours sans emplois, et à présent j’étais de nouveau seule !

(Ce qui m’a fait mal dans cette situation n’est pas tant qu’IL ne veuille pas de moi mais que malgré mon nouveau corps ON ne veuille TOUJOURS PAS de moi! )

J’ai mis beaucoup de temps à me remettre de ce retour à la réalité…et je crois que ce n’est que depuis que j’ai pris la décision de rentrer sur Bordeaux que je vais de nouveau un peu mieux…


Mais je voulais tout de même donner sa chance à Montpellier, je suis tombée amoureuse de ses ruelles, de sa culture, de son esprit street…alors j’ai fait le tour de la ville avec mon cv…

Puis j’ai reçu un appel me disant que mon profil avait retenu l’attention d’une boutique dans un centre commercial…

Je suis donc devenue vendeuse…j’avais trouvé un travail et j’étais partagé entre la joie et l’envie de célébrer et les pensées négatives «  avoir une double licence, sortir major de sa promotion, et finir conseillère de vente…c’est pas vraiment ce que j’avais en tête lorsque je disais vouloir travailler dans la mode… »

Mais je n’ai pas réussi à trouver un autre travail, un qui me passionne...j’ai fait le tour des tatoueurs, mon book en main, mais en vain…trouver un apprentissage de nos jours semble être un miracle…alors sur un coup de tête, au téléphone avec mon père, j’ai pris la décision de déménager au 1er Septembre.


Tout ce temps passé ici, j’ai pu partager mes coups durs et mes moments de doutes avec vous, j’ai reçu vos messages de soutiens pour me dire que je n’tais pas la seule dans cette situation…Tout les jours vous êtes plus nombreux à suivre les aventures d’une fille approchant la trentaine en courant…


Je ne pensais pas que vous seriez aussi nombreux à me lire…

Encore moins que vous seriez aussi nombreux à prendre le temps de m’écrire…


Montpellier m’aura apporté des hauts et des bas…beaucoup de bas soyons honnête…mais elle aura vu la création de mon blog, son évolution, et cette aventure m’aura au moins montré que je peux tenir un blog plus que 5 jours et que j’aime écrire et vous raconter ma vie…que ce soit ici ou sur Instagram …

Je m’apprête maintenant à faire mes valises pour retrouver Bordeaux, mais on continuera de se retrouver ici afin que je vous raconte mes nouveaux coups durs, mes nouvelles questions concernant mon avenir, mais espérons le aussi mes joies et mes projets!


J’ai donc passé 6 mois de ma vie à Montpellier et j’en repars avec le sourire, un blog sous le bras et un tatouage « MTP BOP A LULA » sur l’autre…

© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon