Rechercher

#19 LETTRE À MON COEUR


Cher petit coeur,


Je t’écris aujourd’hui car j’avais déjà écrit une lettre à mon corps et je sais que ça t’as rendu un peu jaloux…

Jaloux parce que j’ai souvent fait passer mon corps et mon gras avant ton bien être…et que dernièrement rien n’a vraiment changé...


Et plus je t’oublie, plus tu redoubles d’efforts pour me faire comprendre que tu es bien présent, que tu es toujours là, au chaud dans ma poitrine…

Pour te faire remarquer, tu enchaines les changements d’humeur, les coups de foudres et les moments de détresse…tu joues aux montagnes russes car tu ne sais pas faire autrement. Avec toi il n’y a pas de demi mesures…et je sais que tu veux bien faire, mais dis toi que c’est compliqué pour moi de te suivre…et souvent toi et moi on finit par en souffrir !


Cher petit coeur, je sais que tu es un romantique inconditionnel, mais le problème c’est que mon cerveau, lui, ne l’est pas du tout…et souvent entre vous c’est une guerre sanglante qui se joue pour savoir qui aura le dernier mot…et petit coeur, tu sais que tu n’as pas la force de gagner, alors tu souffres, tu pleures et malheureusement tu ne retiens jamais la leçon et tu recommences…Un regard, une main qui me frôle et tu te remet à battre la chamade, à m’envoyer des messages que mon cerveau ne veut entendre…


Cher petit coeur, mon cerveau et moi même avons essayer de te suivre, tu te souviens, on t’a donné plusieurs chances, mais malheureusement tu t’amouraches toujours de la mauvaise personne… Et je sais que tu ne sais pas lire dans l’avenir, mais si dans le futur tu pouvais essayer de tomber amoureux d’une personne qui ressent la même chose pour nous…ça serait tout de même moins douloureux.


Je sais que tu fais de ton mieux, mais à être si sensible, si généreux, à vouloir offrir ton amour à tout va sans en recevoir en retour, tu es en train de t’affaiblir, et j’ai besoin que tu gardes des forces, car je ne perd pas espoir qu’un jour dans ma vie quelqu’un me dise « je t’aime » et j’aurais alors besoin de toi pour le dire en retour!

Alors oui, tout les deux dans quelques mois nous aurons trente ans et toi aussi tu commences à t’inquiéter que l’on ne nous dise jamais ces 7 lettres, mais tu vois, je suis sûre qu’il n’est jamais trop tard, qu’on est jamais trop vieux pour tomber amoureux…


Alors petit coeur, je ne te demande pas de changer, je veux que tu restes romantique, sensible, généreux, que tu continues à battre pour un regard dans ma direction, mais je veux juste que tu apprennes à ne pas t'emballer, à ne pas partir au quart de tour...pas à chaque fois du moins...car après, c'est à moi d'essayer de te consoler les nuits d'insomnies, et petit coeur...je suis fatiguée, alors tant que personne ne sera là pour nous consoler tout les deux, nous devons apprendre à être plus fort ensemble et surtout nous devons réussir à trouver un terrain d'entente...un juste milieu. Et je sais que pour nous c'est compliqué, que veux tu, on est des passionnés, mais je sais aussi que ce n'est pas impossible!


Alors petit coeur, comme je l'ai dit pour mon corps et pour mon cul....

Je suis sure qu’ensemble nous allons vivre une belle histoire d’amour !

© 2018 by Lucie Ries. 

" Les paillettes c'est la vie...

mais le gras aussi! "

Madame Ries

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon